Du 23 au 27 février 2015, cinq jours d'ateliers participatifs pour lancer le projet ESA 2017

Le séminaire de lancement constitue un temps fort dans la vie d’un projet. C’est l’occasion de réunir les principaux acteurs du projet ainsi que les représentants des parties prenantes afin de présenter les objectifs et résultats attendus et donner le coup d’envoi officiel.


C’est donc du 23 au 27 février 2015 que s’est tenu notre séminaire de lancement. Après une cérémonie officielle dans le grand amphi de l’INPHB, en présence de personnalités, responsables institutionnels, représentants du monde professionnel et de la société civile, divers ateliers participatifs ont été organisés dans les locaux de l’ESA.

 

 

 

La démarche participative a guidé le déroulement de ces journées  afin de susciter l’implication du personnel et des parties prenantes  et conduire à :


  • Développer une compréhension mutuelle des ambitions et  défis auxquels l’ESA doit faire face et notamment  la mise en place du système LMD, clarifier les résultats attendus, discuter et expliquer  l’approche, la stratégie, les indicateurs, les activités proposées…

  • Créer un canal de communication efficace entre les parties prenantes, la direction de l’ESA, de l’INPHB et l’équipe de coordination du projet.

  • Communiquer sur le montage institutionnel du projet (structure de management, gestion du cycle de projet, gestion financière, rapports, communication institutionnelle).

  • Adapter et/ou compléter le cas échéant certaines activités prévues dans le document de projet, de sorte à s’assurer d’une dynamique collective au sein de l’ESA, suffisamment forte et cohérente pour garantir l’atteinte des objectifs.


Après une première séance plénière, destinée à expliquer et mettre en place la démarche participative, quatre ateliers ont suivi :

  • Atelier 1 : moderniser les formations en vue de l’intégration au système LMD et en adéquation avec les besoins socio-professionnels.

  • Atelier 2 :  moderniser et adapter les équipements pédagogiques et scientifiques, en lien avec les cursus rénovés.

  • Atelier 3 : Renforcer les capacités du personnel pédagogique, technique et administratif.

  • Atelier 4 : Mettre en place une nouvelle gouvernance via la construction d’un projet d’établissement.


A l’issue de ces quatre ateliers une séance plénière de restitution a permis de planifier les actions à mener à très court terme.

Le séminaire s’est achevé par la 1ère réunion du comité de pilotage du projet, présidé par le Directeur Général Adjoint de l’INPHB en présence du directeur de l’ESA, de 6 chefs de départements de l’INPHB, d’un représentant du monde professionnel et de l’équipe de coordination de Montpellier SupAgro.
La mobilisation exceptionnelle en plénière et dans les différents ateliers démontre les attentes fortes que suscite le projet ESA 2017.

 

 

Christine Moretti, chef de projet, Montpellier SupAgro

christine.moretti@supagro.fr