Novembre 2015 : Séjour a Montpellier d'une délégation de l'INPHB  & de L’ESA 

L’Institut des régions chaudes de Montpellier SupAgro  a  accueilli du 16 au 20 novembre une délégation de l’INPHB, composée de 12 personnes :

 

  • M. KONE Siaka,  directeur de l’ESA
  • M. AKAKI  David, Directeur département GCAA (Génie chimique et Agro-Alimentaire)
  • M. BROU Yao Casimir, Directeur du Laboratoire de sciences agronomiques
  • M. DIBO Gérard, Directeur département GRSG (Génie Rural et Sciences géographiques)
  • M. GOUE Danhoue, Responsable référentiel métiers de l'ESA,
  • M. KONE Adama, Sous-directeur de la scolarité INPHB,
  • M. KOUADIO Bob,  Directeur département FOREN (Forêt, Eaux et Environnement)
  • M. OUATTARA Zana, Directeur des études ESA Cycle Ingénieur des techniques
  • M. OUATTARA Issouf, Directeur département GCEA (Gestion Commerce Economie Appliquée)
  • Mme TOURE Sara, directrice département SA (Sciences Administratives)
  • Mme MALLET Félicité, secrétaire de direction ESA
  • Mme AKPENAN Marie-Ange, Inspectrice filières et chargée de communication ESA.

 

L’objectif principal de ce séjour était de mener une première réflexion sous forme d’un atelier de trois  jours dédié  à la rénovation  du tronc commun et des spécialités des cursus d’ingénieur de l’ESA. L’enjeu de cette rénovation est d’inscrire les deux cycles  dans le LMD par une refonte de l’architecture globale des cursus et des contenus de formation.

Un réel travail d’équipe mené avec une grande cohésion entre direction de l’ESA et directeurs de départements, a permis de produire une méthodologie et  un plan d’actions.  Cette 1ère réflexion a donc posé les bases du travail qui va maintenant être mené à Yamoussoukro, de décembre 2015 à mai 2016, avec l’ensemble des parties prenantes de l’ESA, notamment les enseignants-chercheurs des différentes filières et la direction générale de l’INPHB. L'objectif est de lancer le nouveau tronc commun à la rentrée de septembre 2016.

Ces trois journées d’atelier ont été riches en partage d’information et ont été l’occasion, pour chacun, d’exprimer les difficultés et préoccupations dans le contexte global de changement de l’INPHB et de mise en œuvre effective du LMD.  Mme Sylvie Avallone, directrice adjointe de l'institut des régions chaudes a présenté le processus de révision des cursus, actuellement en cours à SupAgro et a témoigné qu’une telle réforme est un travail de longue haleine nécessitant la mise en place d’une organisation très structurée, un engagement fort de la direction générale et une adhésion de la majorité du personnel.

Le rôle de Montpellier SupAgro, en tant que partenaire de l’ESA est d’accompagner ce changement, selon les besoins qui seront exprimés par les acteurs de l’ESA, notamment par des actions de renforcement de capacités, telle que la formation aux méthodes de pédagogie innovante et l’appui à l’élaboration  de nouveaux contenus de formation.

La délégation de l’INPHB a par ailleurs été reçue par Mme Anne-Lucie Wack, directrice générale de Montpellier SupAgro, Présidente de la Conférence des Grandes Écoles française et Mme Marie-Laure Navas, directrice déléguée à la formation et à la politique scientifique. Elles ont exprimé leur intérêt pour le projet de rénovation de l’ESA qui conduira à renforcer les liens existants entre nos deux instituts et leur encouragement pour mener à bien ce chantier d’envergure. Différentes autres réunions et rencontres avec des  enseignants et ingénieurs pédagogiques de Montpellier SupAgro et d’Agroparistech Montpellier ont permis de nouer ou ré-activer des liens.  Une  visite des laboratoires de la Maison de la Technologie au CIRAD ainsi que la Maison de la Télédétection située sur le campus de Lavalette, à proximité de l'institut des régions chaudes a clos cette semaine de travail.

Par ailleurs deux membres de l’équipe de direction de l’ESA, Mme Félicité Mallet, secrétaire du directeur et Mlle Marie-Ange Akpenan, inspectrice des filières et chargée de communication de l’ESA, ont par ailleurs été accueillies du 23 au 27 novembre, pour perfectionner leurs méthodes de travail auprès d’Isabelle Sanz, assistante de direction,  Liliane Calvin, assistante de communication et Audrey Misrahi, chargée de communication de l’Institut des Régions Chaudes de Montpellier SupAgro.

 

Christine Moretti

Coordonnatrice du projet ESA-C2D, Montpellier SupAgro.