comite de pilotage, 10 mars 2016                                                                       des décisions importantes pour la suite du projet ....

Le comité de pilotage s'est réuni en salle du conseil de l'ESA le jeudi 10 mars de 10 à 12h, en présence d'une délégation de trois personnes de Montpellier SupAgro (Christine Moretti, Guillaume Baud et Khalid Belarbi), du directeur de l'ESA, Dr Siaka Koné et de plusieurs de ses collaborateurs.

 

Les directeurs de départements ou leur représentant, M. Wilfried Granger, représentant le DGA, le responsable de la scolarité, M. Adama Koné,  ainsi que M. Sohro Siaka, point focal du C2D pour l'INPHB, étaient également présents.

 

Il s'agissait de la 2ème réunion du CoPil depuis le lancement du projet de rénovation il y a un an.

 

Au cours de cette réunion, un point sur l'avancement des actions menées depuis février 2015 a été présenté par la coordonnatrice de projet, sur la base du rapport d'avancement produit récemment et disponible sur demande à la direction de l'ESA ainsi que sur l'intranet du site du projet.

 

Les discussions ont ensuite portées sur la récente mission d'expertise réalisée par M. Jean-Louis Porreyre de Montpellier SupAgro, début mars 2016, pour la rénovation des équipements pédagogiques et TICE.

Un important travail d'inventaire des locaux et des besoins a été réalisé avec l'appui du personnel de l'INPHB. Début avril la liste du matériel à acquérir sera disponible. Après validation par la direction de l'ESA, un cahier des charges et une première estimation financière pourront être transmises à l'UCP-EF à Abidjan afin que les appels d'offres soient lancés. C'est cette structure qui a la responsabilité de rédiger les documents d'appels d'offres (DAO) qui seront ensuite publiés par l'AFD (Agence Française de Développement). Nous rappelons que l'UCP-EF est l'unité de coordination de projet Education-Formation du C2D, sous la tutelle du Ministère de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur ivoirien. L'objectif est de disposer du nouveau matériel pédagogique dans le courant du second semestre 2016.

Quant aux équipements scientifiques pour l'enseignement, Montpellier SupAgro travaille en étroite collaboration avec la direction de l'ESA, les directeurs de département  afin qu'une mission de plusieurs experts français, notamment du CIRAD, soit réalisée d'ici fin juin prochain pour accompagner le personnel de l'INPHB à l'identification des besoins.

 

Le deuxième point abordé concerne le réaménagement d’activités initialement prévues à savoir :

 

 

  • La mise en place du projet d'établissement de l'ESA qui devait notamment aborder les questions de gouvernance et d'organisation de l'Ecole, ne peut plus être déployé, du fait de la réforme globale de l'INPHB qui tarde à être lancée. Il est donc acté que les questions de gouvernance de l'ESA seront traitées avec la mise en place de la réforme de l'INPHB et non plus dans le cadre de la rénovation pédagogique de l'ESA. Les éléments et documents déjà produits sur ce thème restent toutefois une base de travail pour le futur. Les fonds prévus seront ré-affectés sur d'autres actions.

  • Pour les reliquats de bourses (deux bourses de master et une bourse de thèse), il est également proposé qu’ils soient ré-alloués à des ateliers de formation pour le personnel administratif, technique et enseignant. Cela impacterait un plus grand nombre de personnes et répondrait aux besoins suscités par la réforme du système LMD et la nouvelle architecture de l’ESA. Notamment, une formation-action sur l’ingénierie de formation et l’ingénierie pédagogique, permettrait de retravailler la nouvelle maquette de l’ESA en lien avec le référentiel des départements pour un nombre de 25 à 30 personnes soit 5 personnes par département. Cette formation sera rapidement organisée par Montpellier SupAgro d’ici fin juin 2016. D’autre part, deux ou trois enseignants-chercheurs pourraient être invités à Montpellier en septembre 2016 pour participer aux stages collectifs de 15 jours, du cursus d’ingénieur SAADS et master 3A option Moquas, portés par l’Institut des régions chaudes.

 

Ces nouvelles actions de renforcement de capacités seront rapidement chiffrées et proposées à l’UCP EF et à l’AFD pour validation. En fonction de cette évaluation financière, d’autres actions de formation pourront être envisagées, en concertation avec les départements, tels que par exemple des séjours scientifiques.

 

Enfin, en ce qui concerne le management de projet, le comité de pilotage a choisi à l’unanimité  Dr. ADJE Felix comme coordinateur du projet C2D pour l’ESA Il sera chargé de seconder le Directeur de l’ESA pour le management opérationnel du projet, en lien avec la coordonnatrice de Montpellier SupAgro.

 

Le prochain comité de pilotage sera organisé en novembre prochain.

 

 

 

Pour l'équipe de coordination SupAgro / ESA,

Christine Moretti.

 

christine.moretti@supagro.fr